Où courir à Paris ?

Où courir à Paris ?

Vous préparez bientôt un séjour à Paris ? La Ville Lumière regorge de lieux d’exception pour faire un footing. Dans un cadre urbain ou plus bucolique, nous vous révélons les meilleurs spots afin de faire de la capitale votre terrain de course !

Les lieux les plus paisibles

Slalomer à travers les badauds ou attendre tous les trois cents mètres que le feu piéton passe au vert ne vous enchante guère. Et si vous rejoignez la coulée verte René-Dumont, au départ de Bastille ? Établi sur l’ancienne voie ferrée, son parcours de 4,5 kilomètres est agrémenté de passerelles, ponts ou passages aériens pour courir au-dessus des rues bondées, ce qui le rend très divertissant. Accordez-vous une pause au jardin de Reuilly pour vous désaltérer à la fontaine d’eau pétillante ! Ne passez pas à côté du parc Montsouris ni du parc de la Villette. Leur superficie est telle que vous ne risquez pas de vous lasser en faisant toujours la même boucle. D’ailleurs, si vous aimez les longues distances, le mieux reste d’aller au bois de Vincennes. Faites le tour du lac Daumesnil et profitez de son environnement ressourçant avant de regagner le jardin d’agronomie tropicale, pour un dépaysement total. Le bois de Boulogne attire aussi les joggeurs en mal de verdure, avec le magnifique parc de Bagatelle et ses paons.

Les endroits les plus pentus

Pour faire travailler le cardio, cap sur les buttes Montmartre. Variez les plaisirs en empruntant les ruelles pittoresques ou les marches du Sacré-Cœur. Une fois arrivé au sommet de la colline culminant à 130 mètres d’altitude, vous voilà récompensé par une vue imprenable sur la ville. Le parc des buttes Chaumont convient davantage aux coureurs expérimentés. Aménagé sur une ancienne carrière de gypse, son sentier de 3 kilomètres comprend des montées et des descentes escarpées. Certains chemins présentent même une pente de 10 % ! Si vous souhaitez vous entraîner pour le trail sans quitter le centre-ville de Paris, c’est bien là qu’il faut aller. Surtout que le sol accroche bien et le décor est sublime. Enfin, prenez la direction du quai François Mauriac et arrêtez-vous devant la bibliothèque nationale François Mitterrand. Grâce à ses nombreuses marches et au mobilier urbain, le bâtiment représente le spot idéal pour associer footing et cardio-training.

Brûler des calories au bord de l’eau

Les bords de Seine demeurent le terrain de jeu favori des joggeurs. Quoi de plus agréable, en effet, que de courir sans devoir faire attention aux voitures et s’arrêter régulièrement aux feux de circulation ? Le quai Branly, aménagé entre le pont de l’Alma et le musée d’Orsay, s’étire sur plus de 2 kilomètres dans une atmosphère particulièrement agréable. Cet espace piéton est bien pourvu en agrées, afin de compléter la session de footing avec des exercices de renforcement musculaire. Quel que soit votre itinéraire, courir au niveau de la Seine nécessite de prendre des escaliers, ce qui permet de combiner travail d’endurance et renforcement musculaire. Avec ses écluses, ses marronniers centenaires, ses ponts tournants et ses berges animées, le canal Saint-Martin est incontournable. Le canal de l’Ourcq offre une alternative tout aussi charmante, à condition de se motiver tôt ou tard au risque d’être dérangé par les promeneurs et les joueurs de pétanque !

Vous souhaitez vous faire accompagner par un coach sportif pour courir dans Paris ? Contactez l’agence Just My Coach ! Un éducateur diplômé d’État conçoit un entraînement sportif personnalisé, en tenant compte de vos capacités physiques et de vos disponibilités. Échauffement, parcours insolites, étirements : tout est pensé pour rendre votre footing ludique et efficace.

Les commentaires sont clos.