Corcondray

Corcondray

HISTORIQUE
Corcondray se situe dans un vallon boisé. Ses maisons anciennes sont regroupées harmonieusement autour de l’église et du château, témoins de siècles chargés d’histoire.

Renaud, chevalier et seigneur de Corcondray, est nommé dans le testament d’Héluïs de Joinville, écrit en l’an 1312, ce qui prouve l’ancienneté de cette maison.
La seigneurie de Corcondray comprend le village de Corcondray et son hameau de l’Etang Girard-le-Grand, les villages de Boismurie, Pouilley-Français, Benusse et Narboz, disparu aux environs des années 1609 et 1613.

Le château remonte aux temps les plus reculés. On en voit encore une vieille tour et quelques traces de cette maison forte, qui, contre l’usage ordinaire des temps de la féodalité, était placée au milieu du village de Corcondray. En 1477, les troupes françaises qui ravagent le pays, brûlent ce château.
GENERALITES
Superficie : , altitude :
Nombre d’habitants :
Canton :

Les commentaires sont clos.