Byans-sur-Doubs

Byans-sur-Doubs

HISTORIQUE
Byans-sur-Doubs est un village au cadre champêtre, avec ses constructions éparpillées, qui, cependant, possède un centre de village où se situe une très belle place avec une fontaine ronde. Cette place est à 300 mètres d’altitude, alors que le territoire situé au bord du Doubs est à 220 mètres et le point culminant dit Goulot est à 520 mètres. Il se situe entre deux pôles touristiques : la saline d’Arc-et-Senans et les grottes d’Osselle.
Le finage de Byans-sur-Doubs a un passé à la fois riche et plein de mystères. Riche parce qu’on connaît l’existence d’un camp fortifié très ancien et de deux village médiévaux disparus, le village de Molombe et le village de Montantin; mystérieux parce que, de ces trois habitats, on sait fort peu de choses.
Le camp de Châtelard, au sommet de sa colline, montre à qui veut les voir son rempart de terre et son fossé profond. Mais, on ignore qui a pu faire des travaux de cette importance. Cela pourrait être une peuplade de l’Age de Fer, cependant, rien ne le prouve.

A partir du XIVe siècle, les seigneurs du Chastel-Devant d’Abbans se disent aussi seigneurs de Byans, mais cela ne signifie pas qu’ils en possédaient toutes les terres. En 1584, le seigneur d’Abbans possédait à Byans cinq mainmortables avec les fonds sur lesquels ils travaillaient; le seigneur de Fourg lui, avait six mainmortables.
D’autre part, dans les écrits anciens, il est cité assez souvent, dès 1404, le nom d’une famille noble dite de Byans, ainsi que l’expression seigneurie de Byans.

GENERALITES
Superficie : 959 ha, altitude : 300 m
Nombre d’habitants : 660 hab
Nom des habitants : les Byannais
Canton : Boussières

Les commentaires sont clos.