Roset-Fluans

Roset-Fluans

HISTORIQUE
Délimitée au nord et à l’est par le Doubs, à l’ouest et au sud par la forêt de Chaux, Roset, qui s’appelle tour à tour Rosoiz (1227), Rossoy (1246), Rosses (1260), Rozey (1369), Rosay (1412), Roussay-le-Doubs, au XVe siècle, s’écrit aussi Rozet.

Roset, Fluans, la Corne de Chaux, Château-le-Bois deviennent quatre communes en 1791, qui fusionnent en 1822 et 1825. Roset semble être la plus ancienne car son château est cité dès 1227.

En 1848, suite à un procès engagé contre l’Etat avec vingt-huit autres localités, Roset-Fluans reçoit en dotation les deux cents hectares de bois qu’il possède toujours dans la forêt de Chaux (Jura)

La côte de Château-le-Bois et le gouffre du Creux à Pépé, qui s’étendent sur 152 hectares, sont classés en zone Natura 2000, réseau écologique européen cohérent des espaces, des habitats et des espèces menacés.
Ces deux sites sont en effet constitués d’un habitat riche en espèces animales.
GENERALITES
Superficie : 808 ha , altitude : 260 m
Nombre d’habitants : 374 hab
Canton : Boussières

Les commentaires sont clos.